• Courtes études de cas sur les solutions mises en œuvre dans divers secteurs.

    rail

Réparation de défauts de fonderie des cœurs au manganèse

Consommables de soudage de pointe

Bonne résistance aux chocs

Réparation optimale

rail

Un des composants clefs des réseaux ferroviaires, qu’ils soient à grande vitesse ou urbain, est le cœur de voie. Se situant au centre des appareils de voie, il a pour objectif d’assurer la continuité des itinéraires qui se croisent.

De par sa fonction, le cœur de voie est soumis à des contraintes importantes telles que les fortes charges/pressions et les impacts, entraînant des usures de type déformation et arrachement.

D’un point de vue métallurgique, une des solutions permettant de répondre à ce type de sollicitations est l’acier austénitique Hadfield à 13% de manganèse.

Les cœurs de voie prennent vie au sein de fonderies.

Pendant la fabrication, il est possible que des défauts de fonderie apparaissent. Si tel était le cas, ces défauts doivent être réparés, en suivant une procédure de soudage spécifique pour garantir l’intégrité structurelle. Toute réparation effectuée doit être qualifiée selon des normes rigoureuses ; les consommables de soudage utilisés ont donc un rôle majeur. Il est important que les futures opérations de réparation soient envisagées dès le processus de fabrication.

rail crossing

Fort d’une expérience de plus de 50 ans, Welding Alloys a développé une gamme de consommables de soudage dédiés aux applications de l’industrie ferroviaire. Nos produits offrent une solution optimale pour réparer et protéger les éléments constituant les réseaux ferroviaires, augmentant ainsi la durée de vie et les performances des voies.

Lorsque Welding Alloys France a été contacté par un client opérant dans l’industrie ferroviaire, à la recherche d’une solution alternative pour la réparation de défauts de fonderie, nous étions ravis de lui apporter notre savoir.

Depuis plusieurs années, le client utilisait des électrodes enrobées, qualifiées et approuvées par les gestionnaires du réseau ferroviaire. Cependant, du fait d’une certaine insatisfaction et à la recherche de nouveautés, il cherchait à améliorer la qualité de ses réparations tout en augmentant sa productivité.

Du point de vue de la productivité, le procédé semi-automatique FCAW est bien plus avantageux en comparaison au procédé manuel SMAW.

Défi

Faible productivité du processus lors de la réparation des défauts de fonderie

Solution

Procédé de soudage semi-automatisé et utilisation du fil fourré tubulaire cuivré de Welding Alloys.

Résultat

Amélioration de la qualité et de la productivité

Après un examen approfondi des besoins du client, Welding Alloys France a recommandé l’utilisation du ROBODUR M 13Mn-G, un fil fourré tubulaire cuivré. En plus des avantages du FCAW liés à l’amélioration de la qualité et de la productivité par rapport au soudage à l’électrode, le ROBODUR M 13Mn-G a été conçu avec les caractéristiques clés suivantes :

  • Ce fil est exempt de chrome (Cr) et de nickel (Ni), ce qui signifie qu’il n’y aura pas d’oxydation du bain de soudage. Par conséquent, la coloration du dépôt restera homogène à celle du métal de base.
  • Le niveau d’impuretés (S & P) dans le fil fourré est strictement contrôlé, ce qui permet d’obtenir d’excellents résultats aux essais de résilience

Grâce à nos consommables de hautes technicités et à notre expertise technique, Welding Alloys a pu répondre aux exigences du client en lui proposant une solution pour améliorer la qualité et la productivité de son processus de réparation. Le client utilise aujourd’hui encore cette solution.

Copyrights Reserved ©2022 Welding Alloys. Designed and maintained by | ThoughtCorp
Comparer les produits